banniere

Un article en anglais dans "Haaretz", premier quotidien en Israël

Cet article de « Haaretz » est la traduction en anglais de celui mentionné pour sa version en Hébreu dans la nouvelle ci dessous.

A consulter sur:
http://www.haaretz.com/hasen/spages/829236.html

Le texte traite copieusement du globish, mais aussi de l’irruption de l’espagnol dans l’anglais parlé aux Etats-Unis. L’auteur explique la mutation vers le "spanglish", pidgin d’anglais et d’espagnol.

"Un pidgin est une langue contractuelle qui est un amalgame d’éléments linguistiques de deux ou plusieurs langues… Par définition, un pidgin n’est la langue maternelle de personne", (traduit de Foley, et cité par Pierrette Thibault dans http://www.anthro.umontreal.ca/varia/colloques_1995-1998/coll_1996/6-Thibault.pdf)

À ce titre, le globish ne peut être un pidgin, puisque c’est encore un anglais qui veut être correct : simplification et allégement ne veulent pas dire impropriété.

Le globish est un dialecte, c’est-à-dire la "variété régionale d’une langue"; en l’occurrence, la variété de l’anglais parlée, ou à parler, dans l’immense région non-anglophone par naissance, de par le vaste monde.

Le Globish en hébreu dans le quotidien "Haaretz"

En date du 12 février un article sur le globish, la globalisation, et les conséquences de la globalisation sur les langues parlées de par le monde, à la signature de Edan Ring, dans le grand quotidien israélien "Haaretz" (la "nation").

Peut être consulté sur:
http://www.haaretz.co.il/hasite/spages/823005.html

Un article en espagnol publié au Chili sur le Globish

El link preciso en que tú puedes encontrar el artículo en "Pieldeleopardo", en Chile, sobre el Globish y su Autor, es el siguiente:

http://www.pieldeleopardo.com/modules.php?name=News&file=article&sid=2202

Cet article, publié au Chili dans "Pieldelopardo" traite du globish et de son auteur, Jean-Paul Nerrière. Il est accessible sur le site:

http://www.pieldeleopardo.com/modules.php?name=News&file=article&sid=2202

Le site a 1 000 jours.

Le site que vous fréquentez en ce moment a franchi le 20 janvier son millième jour d'existence, avec 217.120 consultations d'internautes depuis son ouverture.

Vous avez été très nombreux à adresser des courriers d'encouragement, plus de cinq mille, et j'ai plaisir à vous en remercier.

Bizarrement, ceux qui ne sont pas d'accord s'abstiennent de communiquer sur leur désapprobation, en dehors de quelques rares représentants de la communauté espérantiste qui ont du mal à voir la différence entre leur idée et le concept du globish, et les croient en concurrence.

Merci à tous les internautes qui se sont connectés, et qui auront pu propager l'intention et les approches du globish. Le globish se porte bien en Francophonie, et bénéficie d'une curiosité vive et soutenue ailleurs, avec une traduction en cours en japonais (après le coréen, l'espagnol et l'italien, déjà disponibles), et de nombreuses apparitions récentes dans la presse anglo-saxonne, comme relaté dans les nouvelles ci dessous.

Jean-Paul Nerrière.

Le Globish en Belgique

Frédéric Mahoux, rédacteur en chef de la publication sur internet "Tendances" consacre un billet au globish, a ses conséquences prévisibles sur le monde anglo-saxon, et aborde la situation du bilinguisme dans son pays. Il pose la question d'un enseignement du néerlandais tactiquement limité selon l'idée du globish, pour tous les francophones? Why not, comme commente l'un de ses correspondants.

Le texte se trouve sur:
http://www.trends.be/articles/index.jsp?articleID=40861§ionID=1503&siteID=12

Bonne lecture.

Rubriques disponibles

Winners speak Globish

An ebook by Elisabeth Noble

Une Anglophone de naissance consacre un livre au "Globish", facile à lire, bien documenté, plein d'anecdotes et d'observations inédites.
A commander sur www.smashwords.com

Winners speak Globish

A native English speaker wrote a book about "Globish". It is full of anecdotes, easy to read even for non Native English speakers, and it gives a fair and balanced representation of the Globish concept.
Order at  www.smashwords.com

Visiteurs

fr-FR 40,4% fr-FR
Canada 10,6% Canada
unknown 8,3% unknown
China 6,3% China
United States 5,8% United States

Total:

55

Pays
2819445

Translations of Globish The World Over

Globish IN Globish - (GNG)

Globish IN Globish est un cours en auto-apprentissage facile à utiliser tout autant sur un ordinateur que sur n’importe quel téléphone portable muni d’une connexion à Internet. Pour l’utiliser, il vous faut être capable de lire et comprendre les 35 mots les plus communs en anglais, et donc repris en globish (les tests ont montré que ceux qui avaient quitté l’école le plus tôt possible maîtrisaient 850 mots d’anglais, ne serait-ce que parce que nous les utilisons dans le quotidien du français). Dès que vous pensez en dominer plus que 350, vous pouvez débuter au niveau que choisirez, en rapport avec votre capacité.
Les deux premières leçons vous sont offertes gratuitement  sur tout ordinateur muni d’un accès à internet.
En travaillant exclusivement en globish, vous pouvez rapidement apprendre la grammaire, et des mots nouveaux, avec leur prononciation, dans le cadre d’une histoire contextuelle. L’apprenant qui arrive au terme de Globish IN Globish devrait se trouver parfaitement à l’aise du niveaux B1-B2 attribués par le « Common European Framework of Reference for Languages » (CEFR).

Globish IN Globish - (GNG)

Globish IN Globish is an extensive self-study course in Globish that is easy to use on either any standard computer with Internet capability. To use it you must be able to read the most-common 350 words in Globish/English. Then you can begin at any point that matches your ability. Try the first two lessons now, for free, on either your mobile phone or on a computer that has Internet.
By working only in Globish, you can quickly learn both grammar, and new words with pronunciation, in a story context. The student who completes Globish IN Globish should be quite capable at B1-B2 (English) levels given by the Common European Framework of Reference for Languages (CEFR).

Éditions internationales

CoréeCoréeLes deux éditions
parues en Corée
ItalieParution en Italie
EspagneParution en Espagne
ChineChineLes deux éditions
parues en chine.